2017 s’est finie en beauté avec une magnifique expérience chorégraphique et humaine !
Accueilli en résidence au COS CRPF de Nanteau-sur-Lunain, établissement médico-social de réadaptation professionnelle et de formation, le chorégraphe Denis Plassard a développé son projet 220 Volts. Hébergés sur place durant 10 jours et partageant le quotidien des stagiaires de l’établissement, Denis Plassard, les 4 chorégraphes et les 3 danseurs, ont finalisé 4 créations. L’occasion d’accueillir les résidents dans cette aventure grâce à des répétitions, des ateliers, un jeu photographique et un bal participatif.

Processus de création en forme de jeu et invitation à partager un outil de production, imaginé dès le printemps dernier, Denis Plassard avait lancé successivement 3 appels à candidature : pour une photo avec 3 personnages, pour 4 pièces chorégraphiques courtes inspirées de cette photo, et pour 3 interprètes, communs aux 4 pièces.

Une spécificité « 220 volts » est aussi identifiable : toutes les oeuvres commandées sont des pièces de proximité à taille humaine (présentées hors scène, à quelques mètres d’un public restreint et dont toute la technique est branchée sur 220V). Au-delà de cet aspect formel, pour stimuler l’émulation artistique, chaque appel à projets impose une thématique, ici une photo que les spectateurs auront en mains lors des représentations.

La création de « 220 volts » a été donnée au COS CRPF de Nanteau-sur-Lunain, dans le cadre des Scènes Rurales et a rencontré un vif succès !

 

 

Le photographe : Emanuel Rojas

Les 4 chorégraphes : Claire Lefèvre, Mélanie Lomoff, Christophe Garcia et Philippe Vuillermet

Les 3 interprètes: Davy Fournier, Rémi Leblanc-Messager et Marion Lucas.

 

Pin It on Pinterest