Bords de scènes

Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de chaque représentation

Partager

SWEET HOME suivi de MACBÊTES

Théâtre objets
Durée 02H00 (entracte inclus) - Tout public à partir de 12 ans

LE THÉÂTRE DE LA LICORNE

Deux farces au vitriol où se reconnaîtront tous les teigneux

Rencontrez une créature sans âge et recluse depuis si longtemps dans l’ombre d’un banal immeuble, dont elle est la première habitante. Hélas d’autres, trop sales, trop tout, sont venus. Aujourd’hui cet immeuble doit lui revenir. Impunément, elle part à la reconquête de son royaume : faire place nette, chasser méthodiquement ! Puis, découvrez le couple diabolique : Macbête et Lady M ! Prêts aux pires exactions pour conquérir un pouvoir qu’ils voudraient éternel et absolu ! Murmures, secrets d’État et perfidie n’ont ici d’autres échos que le bruissement des carapaces et le craquement des mandibules…

Réservations

SÉLECTIONNEZ VOTRE TARIF *

Distribution

Texte : Arthur Lefebvre ; Mise en scène et scénographie Claire Dancoisne ; Avec Rita Tchenko, Maxence Vandevelde ; Régie générale Brice Nouguès ; Création musicale Maxence Vandevelde ; Création des objets Maarten Janssens, Olivier Sion, Patrick Smith ; Peinture Chicken ; Création de la toile de fond Detlef Runge ; Construction des décors Alex Hermann ; Costumes Anne Bothuon et Catherine Lefebvre

Avis

  1. Très bons spectacles. Ma préférence va cependant à Sweet home dont j’ai trouvé la force et la portée plus significatives.
    On retrouve dans Macbêtes davantage de procédés utilisés dans d’autres spectacles caricaturant les grands classiques:des spectacles d’ailleurs donnés dans le cadre des Scènes Rurales.

  2. Deux petits « polars », à l’affiche de ce théâtre d’objets et d’acteurs, ce vendredi 19 janvier, à La Chapelle-Gauthier, sur des textes d’Arthur Lefebvre et une mise en scène de Claire Dancoine, de la troupe de La Licorne. Sur scène : Rita Tchenko et Maxence Vandevelde, des acteurs qui vont exprimer avec conviction des aspects de la médiocrité humaine, dans la banalité de la vie pour l’un (Sweet Home), dans les sphères du pouvoir pour l’autre (Macbêtes). La caricature pourrait être une invitation au rire, mais c’est le malaise qui s’installe. Cependant, durant deux heures (entrecoupées d’un sympathique break-buffet), de par le jeu expressif des personnages, aucune lassitude ne s’installera.
    On reste littéralement captivé et « scotché » devant, pour le premier, l’apparition choc de Rita qui, dans l’immeuble où elle habite, ne supporte pas ses voisins et fait tout pour s’en débarrasser… Le travail sur le corps et l’appropriation du personnage par la comédienne sont intenses. Et si le spectacle s’avère dérangeant, il est magnifique. Une respiration réelle arrive lorsque le bruit des bulldozers annonce la destruction de l’immeuble. Il reste à la mégère devenue solitaire de partir ailleurs ! Elle dit faire choix de La Chapelle-Gauthier. Pour nous qui n’y habitons pas, quel soulagement !
    Quant au second, Macbêtes, la pièce fait référence à celle de Shakespeare, mais, comme son nom parodique le suggère, elle utilise encore plus que la précédente la présence d’objets qui, pour certains, sont des personnages à part entière. Un jeu superbe, exacerbé, qui met en scène l’histoire d’un général ambitieux, lequel, poussé par sa femme, va se rendre coupable de régicide, une action où culpabilité et paranoïa les mèneront à la folie. Grimés de masque et maquillage impressionnants, qui s’apparentent à ceux du théâtre japonais Nô, leur jeu dramatique est époustouflant. Si c’est un spectacle qui trouve, malheureusement, écho encore aujourd’hui dans certains lieux du monde, là encore, le jeu fantastique des personnages accroche le spectateur.
    Pour clore la représentation, nous aurons le loisir de voir les objets (créés par des plasticiens de la troupe) et de les toucher, d’en apprécier l’originalité et la complexité dynamique. Sans oublier la présence des comédiens, Rita et Maxence, qui donneront quelques clés de leur jeu dramatique et de la participation des divers intervenants (décoration, sonorisation, costume, création des objets).
    Une grande soirée, riche de passions !

  3. Merci beaucoup pour vos retours si positifs ! A bientôt sur les Scènes Rurales !

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *