Partager

Marée basse

Autour du cirque
1h – Tout public, à partir de 8 ans.

Cie Sacekripa

ATTENTION
Conformément à l’article L 121-20-4 du Code de la Consommation, 9.2 Un billet de spectacle ne peut être remboursé même en cas de perte ou de vol, ni repris, ni échangé, sauf en cas d’annulation d’un spectacle et de décision par l’organisateur du remboursement des billets.

Deux artistes de cirque déchus révèlent leur talent et leur sens inné du burlesque.

Ce spectacle nous fait entrer dans le quotidien de deux artistes de cirque nostalgiques de leur gloire passée. Loin des paillettes, ils se livrent à d’ingénieuses manipulations d’objets et manquent de s’écharper… pour finir par révéler leurs prouesses physiques et leur sens inné du burlesque. À la fois acrobates, clowns et jongleurs hors pair, ils jouent avec le danger et tentent des numéros improbables… Ne craignant ni les tâches de gros rouge, ni les lancers de couteau, ils suscitent des situations absurdes, combinant adresse et fausse naïveté.

Pince sans rire et complices, ils offrent un réjouissant petit cirque de proximité, tout en sensibilité, qui donne autant de frissons que d’émotions.

Plus de détails

Note d’intention
Nous nous lançons dans l’exploration des interactions clownesques, du rapport intime entre deux hommes, deux personnages ancrés dans la vie, d’une sincérité exacerbée. Ces personnages burlesques, renfrognés et astucieux font partager leur quotidien farfelu. Pour eux c’est marée basse, cette période de la journée où l’attraction conjuguée de la lune et du soleil est au minimum. Entre deux mouvements, ça ne descend plus et ne remonte pas encore. L’un attend que l’autre arrête d’attendre, et ça part ! Mouvements secs, saccadés et précis. Une mécanique d’objets manipulés maladroitement, une succession de situations totalement loufoques. Ces deux acrobates chutent et restent suspendus sans logique. Clowns, ridicules et déterminés, leurs piètres performances les mettent en danger, dans une grande proximité avec le public.

Benjamin De Matteïs, artiste de cirque
C’est à l’atelier cirque du lycée de Givors que je fais mes premiers pas. Avec trois amis, on crée notre compagnie « Tombé des Nues », notre premier spectacle et nous faisons notre première tournée. J’intègre l’école de cirque les Campelières à Mougins. Un monde s’offre à moi, je goûte à tout, nez rouge, danse… mais je m’attarde sur le « mains à mains » avec Vincent, rencontré lors de ma 2e année à Mougins. Puis nous entrons au Lido, l’école de cirque de Toulouse. On y enrichit notre répertoire technique, nos expériences scéniques et le duo s’agrandit avec Mickaël, porteur et voltigeur. Je fais un crochet par la danse en tant que danseur interprète pour la Dadadzzo compagnie. La formation au Lido touche à sa fin et nous voilà cinq pour créer la compagnie Sacékripa. Le public et les professionnels accueillent notre travail avec enthousiasme. À côté, je fais aussi la mise en scène du spectacle Ready pour la compagnie belge Pol et Freddy. Avec Sacékripa, les projets continuent, une nouvelle création à cinq, puis à deux avec mon acolyte Mickaël.

Mickaël Le Guen, artiste de cirque
Je débute l’école de Chambéry avant de retourner en Bretagne. Avec une bande de potes, nous créons la compagnie Art’atouille, et imaginons nos premiers spectacles. C’est le cirque, la vie en caravane, le chapiteau fait de bric et de broc et la folle ambiance. Je commence les portés acrobatiques et décide d’intégrer une formation professionnelle pour parfaire ma pratique. C’est ainsi qu’avec Jérôme, nous intégrons l’école du Lido. Jérôme arrête les portés et moi je forme un trio avec Benj et Vincent. On crée la Cie Sacékripa et le spectacle Tourne Autour. Puis nous nous joignons à deux artistes flamands pour une nouvelle création Who Goes On ? En 2007, je rejoins aussi la Cie Anomalie.

En savoir plus : www.sacekripa.com

Réservations

SÉLECTIONNEZ VOTRE TARIF *

Distribution

Avec Mickael Le Guen et Benjamin De Mattéïs.

Avis

  1. :

    2 clowns géniaux nous ont fait rire pendant 1 heure. Un spectacle plein d’invention et de performances.
    Bravo!

  2. :

    Ce spectacle, basé sur des techniques circassiennes (clown, jonglerie, lancer de couteau, acrobatie etc.), vaut énormément pour sa narration. Il raconte une histoire, qui nous renvoie au temps du cinéma muet, où tout se joue dans les regards, les enchaînements de gestes etc.
    C’est burlesque mais aussi fortement poétique, et finalement à la fois drôle et émouvant. Les deux artistes sont formidables, et on est pris dans leur récit : que va-t-il se passer ensuite, et le décor fait partie de la narration : leur pièce à vivre regorge d’éléments quotidiens dont l’utilisation ne cesse de surprendre ! A voir, absolument… car on rit beaucoup et ça fait du bien !

  3. :

    Bonjour, dans la cadre de festival Breon les spectacles sont habituellement gratuits.
    Je suis donc surprise des tarifs annoncés qui n’apparaissent pas sur le programme ?
    Dans l’attente d’un retour sur ce point pour réserver mes 3 places.
    Bien Cordialement
    Patricia OUDART

  4. :

    Bonjour Patricia, effectivement ce festival est gratuit mis à part le spectacle des Scènes Rurales : Marée Basse. Nous vous invitons à réserver en ligne ou par téléphone au 01 64 83 03 41. À très bientôt !

  5. :

    Bonjour,
    je dois donner un avis sur ce spectacle pas encore vu, j’espère en ressortir ravit
    Cdt bruno

  6. :

    Excellentissime! Clowns authentiques et créatifs comme je les aime. Tout paraît spontané alors que tout, jusqu’aux chutes, est « millimétré ». Un grand bravo pour cette heure pleine de fantaisie et de rire.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *